Date: Le 23 avril 2018 

Sujet: Rapport sur la qualité de l'air en Ontario - Secteur du raffinange 


Communiqué:

Les membres ontariens de l’Association canadienne des carburants sont heureux de contribuer à l’amélioration continue de la qualité de l’air dans la province. Le rapport publié par le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique indique que la qualité de l’air s’est nettement améliorée depuis 10 ans en raison de la diminution considérable de polluants comme l’oxyde d’azote, le dioxyde de soufre et le monoxyde de carbone.
 
Les émissions de polluants atmosphériques des raffineries de l’Ontario ont distinctement diminué depuis 2007 : SOx↓50 %, NOx↓24 %, VOCs↓23 %, PM2.5↓40 %, CO↓40 %, et benzène↓15 % (i).
 
Dans la région de Sarnia-Lambton, où se trouvent la plupart des installations de raffinage ontariennes, le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique a signalé qu’on y avait constaté depuis 2007 une diminution des émissions totales de NOx et de SO2 de 25 % et de 70 % respectivement (ii). Les membres de l’Association canadienne des carburants continueront à satisfaire et à dépasser les plafonds d’émissions que doivent respecter les installations, et à appuyer les nouvelles normes atmosphériques relatives au dioxyde de soufre qui ont été approuvées en mars 2018.
 
 Les membres de l’Association canadienne des carburants qui ont des installations dans la région sont aussi membres de la Clean Air Sarnia and Area initiative, un système de surveillance atmosphérique et de déclaration qui fournit au grand public des données en temps réel 24 heures sur 24 grâce à sept stations de surveillance régionales.
 

(i) Inventaire national des rejets de polluants d’Environnement et Changement climatique Canada (2017)

(ii) Rapport sur la qualité de l’air en Ontario de 2016


Information connexe:

Rapport de rendement sectoriel 2017
Relation avec les médias, veuillez adresser les questions à: media@canadianfuels.ca