Recueil de recherches
Octobre 2018

Article vedette : Quelle quantité de CO2 les véhicules électriques, hybrides et à essence émettent-ils?

Le 12 septembre, 2018 (Office national de l’énergie)
  • “Comme on l’explique plus loin, il arrive que les émissions du combustible servant à produire l’électricité soient supérieures à celles de l’essence utilisée dans les moteurs de véhicules classiques.”


GHG Intensity of oil production 

Le 13 septembre, 2018 (IHS)  –  (disponible en anglais seulement)
  • «Dans la présente étude, on passe en revue l’historique de l’intensité des émissions de GES résultant de l’extraction des sables pétrolifères en amont et les facteurs qui pourraient façonner son avenir. Une analyse IHS Markit antérieure a démontré que les sables pétrolifères se situent dans la plage des autres pétroles bruts raffinés en Amérique du Nord. La présente étude démontre que l’intensité des émissions de GES des sables pétrolifères en amont a diminué. En moyenne, les émissions en amont ont diminué d’un cinquième depuis une décennie et elles pourraient diminuer d’encore environ 20 % au cours de la décennie qui vient. »
 

Proposed second GHG emissions standards for heavy-duty engines and vehicles in Canada

Le 21 septembre, 2018 (ICCT) –  mise à jour de politique (disponible en anglais seulement)
  • « Au cours de la durée de service des véhicules des années modèles 2020 à 2029, Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) estime que la réduction totale des émissions de GES sera de 73 millions de tonnes d’équivalent CO2. On estime la valeur totale des économies de carburant, des réductions des GES et des autres bénéfices environnementaux et économiques de la réglementation proposée à 23,8 milliards de dollars canadiens . »