Le raffinage en chiffres

Les données dans le secteur du raffinage et de l’énergie pour le transport n’étant pas rares, nous disposons de beaucoup de chiffres pour corroborer ce que nous disons et faisons. Pour les analystes de données et les économistes, c’est un véritable terrain de jeux numérique. Pour les conteurs d’histoires, c’est une source infinie de curiosité, remplie de moments « Ah! ha » qui valent la peine d’être partagés. Nous avons donc décidé de rapprocher ces deux mondes.

Au cours des prochains mois, nous publierons des données « en petites bouchées » sur les médias sociaux, jumelant chaque chiffre à un fait aussi « facile à digérer ».

Nous prévoyons couvrir beaucoup de terrain, donnant de l’information à propos du secteur du raffinage et son importance cruciale pour le Canada et ses citoyens et citoyennes. Nous allons aussi gazouiller à propos du processus de raffinage et de ses produits, de la qualité de vie et des applications finales qui nous permettent de nous déplacer et nous gardent au chaud. De plus, nous partagerons des faits au sujet des progrès réalisés dans le secteur sur le plan environnemental, ainsi que de l’impact et des répercussions des politiques sur la sécurité énergétique au Canada.

Alors, joignez-vous à nous! Si vous ne le faites pas déjà, suivez-nous sur Twitter, Instagram, Facebook ou LinkedIn. Apprenez quelque chose de nouveau tous les jours et partagez les messages avec votre famille, vos amis et vos collègues.
Publications récentes
août 23, 2019
Nous avons récemment publié une série d’entrées de blogue dans lesquelles nous discutions des récents événements survenus dans le secteur du raffinage au Canada; pour les raffineurs, ces progrès visent l’amélioration de l’efficacité et du bilan environnemental, y compris la réduction des émissions de GES. Pendant que la roue de l’innovation continue à tourner, il est également important de comprendre les facteurs économiques fondamentaux du raffinage, ainsi que les défis et les opportunités qui influent sur le secteur et en favorisent la croissance.
Cette semaine, nous mettons en lumière trois moteurs économiques du secteur canadien du raffinage : Efficacité, Équilibre Production et Demande, Compétitivité.
juil. 25, 2019
Lors d’une assemblée de la Chambre de commerce de Sarnia-Lambton en février, Mme Lisa Stilborn, vice-présidente de l’Association canadienne des carburants pour l’Ontario, expliquait : « Nos produits font tourner l’économie, qu’il s’agisse de transporter des marchandises sur l’autoroute 401 ou sur la 402, de déplacer des passagers du point A au point B dans la grande région de Toronto et Hamilton, ou encore de ravitailler l’Aéroport international Pearson. »

Quatre raffineries, qui font partie du regroupement industriel du sud-ouest de l’Ontario, sont des acteurs économiques clés de la plus grande économie provinciale du Canada et leur fermeture entraînerait des conséquences négatives permanentes. Ce sont là les constatations qu’on retrouve dans un récent rapport réalisé pour l’Association canadienne des carburants par Aviseo Conseil.

Dans l’Étude portant sur l’impact économique des raffineries de la région du sud-ouest de l’Ontario, les auteurs ont analysé les contributions directes, indirectes et induites de ces installations à l’économie de la province et fait appel à une modélisation informatique perfectionnée pour simuler les effets d’une fermeture purement théorique de celles-ci sur l’infrastructure critique du Canada. L’étude met en garde contre les pressions concurrentielles exercées par un fardeau réglementaire croissant, qui posent des risques pour la viabilité de la sécurité énergétique de l’Ontario.

Les Archives