Peter Boag

Président-directeur général, Association canadienne des carburants

Août 2018


L’innovation se porte bien dans l’industrie pétrolière

De trop nombreux Canadiens sont pressés d’écarter le pétrole comme étant une « énergie d’hier » qui ne pourrait faire partie d’un avenir innovateur à émissions de carbone réduites. Cela est loin d’être vrai.  
 
L’innovation a été essentielle à l’industrie depuis ses débuts à la fin du dix-neuvième siècle. Depuis plus de 100 ans, l’ingéniosité canadienne a rendu possible une croissance exponentielle de la production canadienne, tout en permettant de réaliser des gains de productivité, de réduire l’incidence environnementale des installations et des carburants, de produire une myriade de nouveaux produits destinés à satisfaire les besoins des utilisateurs finaux et d’assurer l’amélioration continue de la qualité du produit. Lorsque des défis surviennent, on découvre des solutions novatrices.  Notre histoire démontre que nous savons nous montrer à la hauteur de la tâche.  
 
Cette inventivité a permis d’édifier une industrie qui constitue un important pilier de la prospérité économique du Canada, contribuant 6 % du PIB du pays et employant plus d’un demi-million de Canadiens. Les carburants pétroliers alimentent 95 % des transports canadiens, assurant littéralement que le pays et son économie restent en mouvement.
 
L’engagement continu de l’industrie envers l’innovation est illustré par son leadership dans la création et la croissance du Clean Resource Innovation Network (CRIN). Le CRIN est un réseau dirigé par l’industrie qui exploite les points forts des énergies pétrolières et gazières dans une collaboration industrielle à grande échelle en harmonisant les priorités en recherche et technologie, en corrigeant les lacunes et en faisant la promotion de l’innovation. Grâce à une stratégie collaborative et inclusive envers l’écosystème d’innovation énergétique, le CRIN s’efforce de créer des gains d’efficacité qui accélèrent la mise en œuvre de solutions transformatives permettant d’améliorer le bilan environnemental de l’industrie et sa compétitivité.  L’objectif final est un avenir dans lequel le Canada est un chef de file mondial de la production d’énergie à base d’hydrocarbures propre depuis la source jusqu’à l’utilisateur final.  
 
L’amélioration du rendement de l’« écosystème » d’innovation et la création de plateformes technologiques propres qui s’attaquent aux défis et aux opportunités de rendement environnemental prioritaires sont les points de mire actuels des investissements du CRIN.  Les principaux objectifs de l’amélioration du rendement de l’écosystème sont d’attirer des candidats talentueux, de rehausser la connectivité de l’écosystème et d’accélérer la commercialisation des technologies. Une utilisation finale de faible à nulle des hydrocarbures, l’extraction innovatrice de ces ressources, ainsi que le contrôle, la quantification et la réduction du méthane sont trois des plateformes technologiques propres.  
 
L’Association canadienne des carburants est fière d’être membre du CRIN. Nous croyons que le CRIN représente une importante occasion de favoriser une plus grande innovation « en aval » et à l’utilisation finale, l’accent portant sur des progrès qui permettent la réduction des émissions de GES. Pour l’association, le CRIN est une plateforme qui peut :
  • Assurer l’établissement de priorités et l’alignement sur des technologies innovatrices clés.
  • Créer un vaste réservoir d’idées et mobiliser plus d’entrepreneurs partout au Canada et dans le monde. 
  • Promouvoir une meilleure connectivité parmi tous les participants (experts, entrepreneurs, bailleurs de fonds, clients, gouvernements).
  • Stimuler et favoriser la mise en œuvre de l’innovation.

Nous en sommes au début de notre participation au CRIN, mais nous percevons un grand potentiel de croissance du bilan en matière d’innovation dans notre segment de la chaîne de valeur, ainsi que de renforcement de notre place dans l’avenir écotechnologique du Canada.  
 
Qui sait ce que l’avenir de l’innovation nous réserve.  Une technologie de combustion zéro émission?  Des systèmes de raffinage 100 % efficaces qui permettent de réutiliser et traiter tous les sous-produits et de leur donner une valeur ajoutée?  Des carburants à émissions nulles?  Seul l’avenir le dira.  L’engagement de l’industrie envers l’innovation reste toutefois inébranlable.