Opinions

par Canadian Fuels Association

Communiqué de l’Association canadienne des carburants sur la publication du Règlement sur les carburants propres

 |  Association canadienne des carburants, Carburants, Énergie, Environnement, Politique

Le Règlement sur les combustibles propres (RCP) qui vient d’être publié par le Canada représente une étape cruciale vers un secteur des transports à faible teneur en carbone. Dans le cadre de notre lutte nationale et internationale contre les changements climatiques, ce règlement sera un moteur essentiel pour l’investissement dans les technologies et les infrastructures à faible teneur en carbone et entraînera d’importantes réductions des émissions au sein du secteur canadien des transports, conformément aux objectifs du Canada en matière de climat.

L’Association canadienne des carburants (ACC) et ses membres soutiennent le concept de réglementation nationale sur les combustibles ainsi qu’une approche «technologiquement neutre » depuis son introduction en 2016.  Six ans plus tard, nous restons déterminés à faire partie de la solution en ce qui concerne l’économie faiblement carbonée.  En tant que fournisseur de 95 % des carburants de transport au Canada, notre industrie jouera un rôle essentiel dans le maintien d’une économie forte et résiliente, tout en réduisant les émissions conformément aux objectifs de carboneutralité du Canada.

Il sera difficile d’atteindre les résultats visés par le Règlement sur les combustibles propres. L’ambition du RCP est sans précédent et les règlements sont complexes. Les fournisseurs de carburants de transport canadiens ont fait leurs preuves en matière d’innovation et de mise en œuvre réussie de la technologie, et nous sommes prêts à relever le défi que représente le RCP.

Le maintien d’un approvisionnement fiable en carburants et la sécurité énergétique sont essentiels à la réussite de la politique, à mesure que nous nous diversifions pour inclure des énergies de substitution. Par conséquent, il est important de maintenir nos chaînes d’approvisionnement existantes pour répondre aux besoins des consommateurs et des entreprises canadiens pendant que nous élaborons des solutions de rechange.

En outre, nous ne partons pas de zéro lorsqu’il s’agit de mettre en place un système de transport à faible teneur en carbone. Notre réseau actuel de carburants – 15 raffineries, 78 dépôts de carburant et 12 000 points de vente au détail – est un atout stratégique pour le Canada qui peut être exploité et adapté pour soutenir nos objectifs en matière de changements climatiques. Cette approche nous permettra d’atteindre les résultats visés par le RCP d’une manière à la fois plus rapide et moins coûteuse.

Bien que la publication du Règlement sur les combustibles propres soit une étape importante dans le cheminement du Canada vers la carboneutralité, l’ACC et ses membres n’ont pas attendu jusqu’à aujourd’hui pour démontrer comment nous pouvons soutenir une économie à faible teneur en carbone.  Depuis le dévoilement de notre vision En route vers 2050 il y a deux ans, les membres de l’ACC ont annoncé des plans pour réduire les émissions de GES de plus de 7 millions de tonnes et investir quelque six milliards de dollars dans des solutions à faible teneur en carbone, tout en créant jusqu’à 10 000 emplois directs et indirects.

Les solutions proprement canadiennes pour réduire les émissions maximiseront également le succès du RCP. Nous avons la possibilité de construire et d’accélérer la nouvelle production de carburants à faible teneur en carbone au Canada plutôt que de dépendre des biocarburants importés. Nous croyons que le gouvernement devrait assurer un climat d’investissement concurrentiel pour la production de carburants à faible teneur en carbone fabriqués au Canada qui appuieront les objectifs du RCP.

Nous anticipons de profonds bouleversements et sommes convaincus que les carburants à faible teneur en carbone feront partie du bouquet énergétique du Canada pour les générations à venir. Le Règlement sur les combustibles propres constitue un cadre important pour des réductions significatives des émissions ainsi que pour l’investissement dans des solutions proprement canadiennes. Si nous utilisons la bonne approche pour mettre en œuvre ce règlement, cela pourrait constituer un énorme pas en avant pour le Canada et notre secteur national des carburants de transport.

Bob Larocque

Président-directeur général

president@canadianfuels.ca


[1] Les membres de l’Association cannadienne des carburants:  Federated Co-operatives Limited., Imperial Oil Limited, Irving Oil, NARL Logistics LP., North West Redwater Partnership, Parkland Corporation, Petro-Canada Lubricants Inc., Shell Canada Products, Suncor Energy Products Partnership, Tidewater Midstream and Infrastructure Ltd. and Valero Energy Inc.

Télécharger les ressources

Restez informé en recevant les dernières publications et rapports détaillés sur l’industrie des carburants.

Suivez-nous

Retrouvez-nous sur nos canaux de réseaux sociaux pour continuer la conversation.

S’abonner à notre liste de diffusion